Le Port de Sydney

C'est parti pour le centre de Sydney !

Posté par Constance le 07/04/17

La veille, je me suis endormie comme une masse, à 20h. Donc forcément, à 6h j'étais debout, très fraîche et surexcitée quand à ce que l'on allait faire.

Du coup, après un bon petit déjeuner sur le balcon au soleil, on vérifie les bus. Bon ça risque d'être un peu chaotique car on ne connaît pas mais normalement un bus peut nous amener directement à la station de train de West Ryde (nous on est dans le nord).

Alors on y va, l'arrêt est juste à côté. Je regarde sur le panneau les horaires du bus que je n'ai pas pu consulter avant. Et en fait, c'est assez mal fait. Très peu compréhensible. Alors je regarde les bus qui passent à cet arrêt. Déjà, celui que j'avais vu sur internet, le 534, ne passe pas à cet arrêt, allons bon. Mais je remarque que plusieurs bus, le 524, le 510 et le M52, passent par West Ryde. D'ailleurs, Fabien m'avait dit que pour aller à Paramatta, notre lieu de stage, il fallait prendre le M52. Et ça tombe bien, c'était lui qui arrivait. On se regarde : "est ce qu'on le prend ?" "Allez !" et on saute dedans sans vraiment être sûrs qu'il va nous poser au bon endroit.

Mais c'était nickel ! Par contre 4,5 AUD le voyage pour 1km ça fait mal. Heureusement, le métro a été beaucoup moins cher qu'on le pensait ! Comme quoi internet ne raconte que des sornettes (oh ça rime ! ) : 1,3$ pour rejoinde Wynyard, l'arrêt le plus proche du port de la ligne T1. Le train est très propre, rien à voir avec le RER parisien ! Il roule tranquilement, les gens à bord sont calmes, respectent les autres.


Les vitres sont propres et du coup on voit bien l'extérieur. On passe de la banlieue à la ville très progressivement : des tas de maisons et de résidences baignant dans les arbres (tous exotiques, j'ai jamais vu des arbres comme ceux là en France ou ailleurs), puis de plus en plus de supermarchés et grands magasins, quelques immeubles, et enfin, on aperçoit les buildings et on passe sous terre. Que sera la surprise en sortant du métro ?

La surprise c'est ça.
Et ça.
Et encore ça.

Sydney est une ville de mixité, faite de grands buildings modernes, d'arbres qui grimpent aussi haut qu'ils peuvent, de verdure et de cultures mélangées. Tout de suite cela me fait penser à mon voyage à Charlotte aux USA, mais quelque chose change. Dès la première rue, on entend une cornemuse. Plus tard dans le début d'après midi, on entendra du digeridoo. Dans la rue, des asiatiques aux vêtements étranges, des mecs en costards (des vrais cornichons diplomatiques comme je les appelle, mais avec les tatouages et les têtes bronzées en plus), des touristes, des écoliers en uniformes, et tout un bazar multiculturel. Un vrai bonheur à regarder. Mais le mieux, c'est que personne ne cours, ne bouscule, les rues sont grandes, on ne se marche pas dessus, les gens sont cools quoi, tout simplement.

Avant d'aller en quête de notre repas, car il était encore tôt, nous avons parcouru quelques rues du centre ville et pu observer les magasins de luxe, les grands centre d'affaire avec des portes tournantes comme dans les films américains, et nous avons attérrit dans un coin plus touristique, un parc avec une grande fontaine et une grande cathédrale catholique, la cathédrale St Mary.



Au milieu des pigeons, pas farouche, y a ces trucs. Un gros mix entre un ibis d'Egypte et... je sais pas en fait. Mais c'est plutôt cool.

Après avoir fait un petit tour et repoussé un mec qui voulait nous vendre un tour de la ville ou un truc du genre en mode "Nan, nous on est là pour un stage, on bosse" "Ah pardon" (ça a l'air d'être un bon repousse-attrape-couillons), nous sommes allés manger dans la Food Court d'un grand centre commercial de luxe. C'est là qu'on s'est rendus compte que le coin avec tous les petits magasins de bouffe dans le centre commercial en face de chez nous à Ryde est un truc assez courant, y en a dans tous les centre commerciaux, mais du coup là c'était énorme. En plus des enseignes de type KFC, Subway, McDonald, on retrouve des restaurants indiens, malaysiens, vietnamiens, japonais, coréens, chinois, et tout plein de trucs de type grills, burgers, sushi-bars. Bref on a forcément pas pu tout goûter...

Puis dans le même bâtiment, au dernier étage, on a pu entrer dans la Sydney Tower. Un tout petit peu plus petite que la tour Eiffel, elle propose une vue panoramique sur tout Sydney. On a d'abord eu le droit à un petit film en 4D, puis on a pris plein de photos là haut de la ville et sa banlieue, ainsi que de la mer. Ca nous a aussi permi de nous orienter, car la prochaine étage était le port. On a pu discuter avec une dame trop heureuse de pouvoir nous dire "bonjuuuur" haha !




Après ça, nous nous sommes donc dirigés vers le port. Quelques panneaux pour les touristes ont jonché notre chemin, nous confortant sur le fait qu'on était dans la bonne direction. Nous sommes arrivés à Circular Quay très vite. Qu'est ce que Circular Quay ? C'est de là que partent tous les ferrys quasiment, et c'est situé entre Harbour Bridge et l'Opera. Du coup, on a pu faire plein de photos et repérer un peu les lieux pour demain. On a pu voir le fameux pont, le Harbour Bridge. Puis on a longé le port pour retrouver ce cher Opera de Sydney.

Le Harbour Bridge
Et voilà l'opéraaaa !

En fait, je crois que c'est en le voyant là, pouf, devant moi que j'ai compris que c'est bon j'étais vraiment à l'autre bout du monde. Il y a quelques mois je ne pensais pas le voir un jour dans ma vie. On était trop contents Fabien et moi ! Du coup on a un peu fait le tour pour le voir sous toutes ses coutures, puis on a fait un bref passage par le jardin botanique (vraiment bref, c'est grand comme endroit) et on est allés boire une bière locale (White Rabbit) à 9 dollars AIE. On s'est un peu reposés, mais on était vraiment fatigués d'avoir beaucoup marché, du coup on est rentrés après.


9 dollars quoi... :'(

Nous avons rejoins Wynyard, notre arrêt, et on a failli se tromper de train ! Enfin, on s'est trompés de train, mais pour trois stations c'était pas grave. Un gentil monsieur australien à vu dans le train qu'on se posait des questions et nous a direct demande "Vous voulez aller où ?" et il nous a expliqué qu'on avait pris le train d'avant celui qu'on devait prendre. On est donc descendus, on a attendu celui d'après direction Epping, et hop on était dans la bonne direction (avec deux dames coréennes affriolantes et bruyantes mais bon c'était marrant). Pour le bus par contre, on ne sait pas pourquoi mais c'était un peu le bazar. Le M52 a pris une autre route, du coup on est vite descendus et on a dû finir à pied... C'était long et fatiguant, mais bon on avait déjà fait quasiment la moitié du trajet en bus.

En bref, train : achievement. Bus : en cours d'acquisition.

En rentrant, on s'est posés quelques minutes, puis on est allés courir dans le parc d'à côté. Un très joli parc tout calme. J'ai fait deux tours de l'espèce de stade de football australien (oui j'y reviendrai quand j'en saurai plus, mais apparemment les australiens ont un sport qui ressemble au football et au rugby mais où en plus ils se mettent des patates) qui devait bien faire 400m alors j'étais fière ! Pour quelqu'un dont la devise est : "no sport", not bad !

Demain nous rejoignons Léo à Circular Quay pour visiter le Taroonga Zoo ! Alerte Koalas pour demain : préparez vos "haaaanw".