Voyage et arrivée

Un voyage de 23h, un changement d'avion en Chine, ça demande de la concentration !

Posté par Constance le 04/06/17

Bien bien bien ! Après un voyage jusqu'à Paris et une nuit dans un hôtel de type "clapier à lapins" : je suis arrivée à l'aéroport Roissy, prête à partir pour la grande aventure. A peine après avoir posé ma valise et passé les douanes, je n'ai qu'une seule idée en tête : vite arriver !

Je peux vous dire que 11h30 pour le premier vol, c'est long. Surtout quand on se dit qu'il y aura encore 9h supplémentaire après l'escale en Chine à Guangzhou. Pendant le premier vol, Fabien et moi nous nous sommes rendus compte que nous avions échangé nos cartes d'embarquement depuis le début, et personne n'avait rien remarqué alors qu'elles ont dû être check 3 ou 4 fois avant de rentrer dans l'avion haha !

Mais ça va, le premier vol était à peu près confortable, j'étais à la fenêtre et il y avait de la place pour les pieds.

Pendant les vols avec China Southern Airlines, j'ai pu tester le petit déjeuner chinois servi à bord. C'était... ew. Pas bon. Il y avait une espèce de brioche de poisson, une gelée goût... mer ? Bref tout était étrange mais j'ai bien aimé le riz collant enveloppé dans une grande feuille d'algue.

Quand nous sommes arrivés à Guangzouh, le soleil se levait. On a pu l'observer jusqu'à ce qu'on passe sous le nuage de pollution... Après c'était un paysage très gris avec des montagnes baignées de brume, et très peu d'activité dans la ville de loin, comme si toutes les lumières avaient disparues. Ca m'a fait bizarre, mais bon c'était normal, après tout il était tout juste 6h du matin.

Depuis l'aéroport, on ne pouvait voir que les quelques premiers bâtiments, le reste était plongé dans la brume/pollution.

Et là, après avoir trouvé notre porte d'embarquement alors que j'avais failli nous perdre, nous sommes montés dans le dernier avion et c'était le drame : les sièges avaient beaucoup moins de place et c'était vachement moins confortable. Pour dormir (parce qu'il fallait dormir, en France il était à peu près 2h du matin), j'ai dû utiliser la technique ancestrale du posage de tête sur la tablette dépliable devant soi. J'avais le dos défoncé, mais tant pis. J'ai dû dormir 2 ou 3h, suffisamment pour regarder des films (sur tout le voyage, j'ai pu enfin regarder des films que jusque là je n'avais pas eu le temps de voir tels que Vahiana, Vice Versa et Black Swan).

Quand nous avons finalement atterri et que je me suis levée j'ai respiré l'air de Sydney : ça allait bien mieux, surtout pour mes articulations ! Mais il restait le stress : est-ce que les valises ne se sont pas perdues en chemin ? Est-ce que quelque chose s'est renversé dedans ? Est ce qu'on trouvera un taxi pas trop cher ?

Et tout s'est bien passé ! De plus, le taxi était super sympa :D

Donc on a atterit dans notre "résidence étudiante", enfin plutôt hôtel de luxe pour étudiants vu l'endroit. On a un studio avec salle de bain privée, petite cuisine avec frigo, micro ondes, évier et congélateur, 2 lits confortables, la wi-fi, une télévision et un balcon. Le personnel est très gentil, il y a une laundry room pas très cher pour faire sa lessive, une cuisine commune et de grands espaces pour être ensemble avec des arcades, une console de jeu, etc. Le toit est aussi un grand endroit où on peut pratiquer le sport national australien : le barbecue !

Du coup voici un extrait de la chambre où on est, c'est très clean :)

Aujourd'hui était le premier jour, nous avons fait des courses, mangé au Subway et fait un tour dans notre banlieue, à Ryde, pour aller jusqu'à la station de métro la plus proche. Mais c'était vraiment loin, il va falloir qu'on comprenne comment fonctionne les bus. En plus quand on a regardé les arrêts on a failli se faire avoir pour le sens : ils roulent à gauche eux aussi les Australiens !!

La vue depuis le balcon sur le grand centre commercial en face qui fait tout (restos, bouffe, fringues de surf, vêtements, banque, déco, jeux vidéo, électronique, massages et même dentiste !!)

On a aussi pu tester la connexion internet qui a du mal avec deux PC jouant à League Of Legends ensemble, tant pis.

Demain normalement, nous allons faire coucou à l'Opéra de Sydney, enfin, si on se démerde bien avec les transports en commun...